navigation

1969 : l’Ardèche. 20 septembre 2017

Posté par scblois dans : Activités,Non classé,Souvenirs , 2 commentaires

Aven marteau 08-1969Aven du Marteau : échelle, dudule, combinaison de toile à même la peau…
Après deux camps à Penne du Tarn en 1966 et 1967, 1968 est une année sans.

L’équipe du départ s’est dispersée, nous ne restons véritablement que deux à vouloir continuer.
Ce sera chose faite dès le week-end de la Toussaint où une nouvelle équipe se forme.
Et nous décidons aussitôt d’un objectif pour le camp de l’été 1969 : ce sera l’Ardèche.
Première étape : trouver les renseignements et les topos sur les cavités. A cette époque ce n’était pas évident pour un tout jeune club qui de surcroît n’était pas encore fédéré.
Mais le BRGM tenait à Orléans un fichier des cavités, ce qui nous a permis de prendre des notes et de reproduire les topos sur papier calque, car il n’y avait même pas de photocopieur !
Au passage, le fichier était tenu par Louis Molinard, un ancien du Spéléo Club de Rabat, qui nous a parlé de ses explorations au Maroc et d’un certain Kef Toghobeit… mais c’est une autre histoire !
C’est donc décidé pour un camp de 3 semaines en Ardèche, et nous serons 9 à partir : Hubert Dupou, Michel Bracquemond, Michel Chassier, Norbert Figarol, Daniel Lelièvre, Jean-Paul Bonilli, Annick Bracquemond, Jean-François Hazon, Pascal Badaire.
Neuf, mais seulement deux 2CV, celle de Hubert et celle de Daniel pour rallier l’Ardèche, avec en plus tout le matériel !
Pas évident. Il faudra que Norbert fasse le voyage par le train.
Rallier Blois à Vallon Pont d’Arc en 2CV surchargées, un jour de grand départ, en empruntant la nationale 7, on a du mal aujourd’hui à imaginer !
A vrai dire, nous n’avons pas vu beaucoup de bouchons… vu qu’ils étaient derrière nous !
Arrivés sur place, nous trouvons à nous installer « dans les terres », car les bords de l’Ardèche, à cette époque déjà, étaient occupés par de nombreux campings, incompatibles avec notre budget et surtout avec nos horaires complètement décalés.
lire la suite…

1967 : l’Aronde 2 janvier 2011

Posté par scblois dans : Souvenirs , ajouter un commentaire

penne.jpgPenne du Tarn : les ruines du château surplombant le village.
Dans les débuts du club, hormis Pierre Saint-Michel, personne n’avait le permis, et encore moins de voiture. Les sorties à Orchaise se faisaient à vélo, à Solex, ou tout simplement à pied. Parfois, on se faisait déposer par les parents ou un frère aîné… En 1967, pour notre second camp d’été à Penne du Tarn, Philippe Bonilli se lance dans l’acquisition d’une Simca Aronde. Marché conclu pour 300 Francs ( !) auprès d’un serveur du bar de l’Agriculture, après un bref essai dans les rues de Blois.
lire la suite…

bmxgwada |
Association Golf des Sapeur... |
VTT-CC Bapaume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Championnat de France Unive...
| oeilcatalan
| Xtreme sport coaching